Robert_Kochhan_NB

Robert KOCHHAN – Double-diplômé franco-allemand

Je suis arrivé à l’ENSGSI pour le parcours du double diplôme [franco-allemand] en septembre 2007. Je n’étais pas forcément actif en tant que membre des associations mais j’ai beaucoup participé aux évènements de l’école.

J’ai terminé mes études avec une mission industrielle au sein de l’entreprise IAV, en Angleterre, où je faisais du management de projet dans l’industrie automobile et après ma sortie de l’ENSGSI en octobre 2009, j’ai fait quelques mois de «workandtravel» en Australie, ce qui m’a permis de découvrir ce pays, sa culture, son climat, le mode de vie des australiens et j’ai adoré cela.
Fin 2010, j’ai commencé à travailler sur le projet TUMCREATE, qui était une collaboration entre la Technische Universität München (Munich) et la Nanyang Technological University (Singapour). Il s’agissait d’un projet de recherche de mobilité électrique (voitures électriques, transport urbain, etc…).
La majeure partie du temps, je travaillais à Singapour, le but étant d’améliorer le système de transport urbain à Singapour.
Je faisais partie d’un groupe qui a développé une voiture électrique prototype–le taxi électrique «EVA» (cf.www.eva-taxi.sg).
Pour ce projet, j’ai fait de nombreuses recherches sur les coûts, la profitabilité et les aspects environnementaux des voitures électriques.
Ce sujet m’a beaucoup intéressé et dès la fin de mon travail à TUMCREATE, j’ai commencé à préparer une thèse sur l’économie des voitures électriques, que je suis en train de terminer aujourd’hui.
Toutefois, après avoir été en Australie en 2009/2010, j’envisage d’y trouver mon prochain lieu de travail car j’ai vraiment beaucoup accroché avec ce pays.
Je pense que le cours du GSI que j’ai le plus réutilisé c’est le cours de «management de projet». Ensuite, pour ce que j’ai fait par la suite, les cours les plus réutilisés sont les cours techniques dont la plupart ont été dispensés à Kaiserslautern.
L’ENSGSI m’a permis de perfectionner mon français. J’ai également découvert la vie étudiante (et pas qu’étudiante) française et je me suis fait des amis français avec qui je suis toujours en contact.
Actuellement, dans ma thèse, ce qui me plait le plus c’est le sujet en général, c’est un sujet très technique qui me passionne.
Lorsque j’étais à Singapour, j’ai adoré travailler dans un groupe très international avec des gens de différents pays avec différentes cultures. Robert KOCHHAN - Double-diplômé franco-allemand

Voir son parcours sur LinkedIn