palmares

L’ENSGSI classée au même rang que les grandes écoles d’ingénieur !

Vous avez du mal à y voir clair dans les classements des écoles ?
Nous vous proposons de comparer l’ENSGSI avec d’autres grandes écoles d’ingénieurs sur la base d’indicateurs proposés par l’Etudiant (enquête nationale publiée début décembre 2016)

Moyenne au bac des intégrés
ENSGSI : 14,82
ESTIA : 13,92
ESTP : 14,73
UTT : 14,45
UTBM : 14,19

Nombre d’élèves par professeur
ENSGSI : 8,8
École Polytechnique : 7,6
Centrale Nantes : 11,2
INSA Lyon : 6,9
Grenoble INP – Génie industriel : 9,9
ESTIA : 15,5
UTC : 13,2

L’ENSGSI a fait le choix depuis sa création d’une pédagogie d’accompagnement et de tutorat (projets industriels, développement des capacités managériales, structuration du projet professionnel, etc.) qui requiert des besoins importants en encadrement.

Part d’enseignants-chercheurs
ENSGSI : 87,3%
Ecole Polytechnique : 82,3%
Ecole des Ponts Paritech : 76,2%
Centrale Nantes : 76,3%
INSA Lyon : 67,8%
Grenoble INP – Génie Industriel : 76,5%

L’ENSGSI bénéficie d’un environnement scientifique de premier plan au travers de son appartenance à l’Université de Lorraine. Une place forte en Ingénierie des Systèmes et de l’Innovation dans des domaines scientifiques variés : énergie, matériaux, éco- construction, agroalimentaire, … Riche de ses laboratoires liés pour la plupart au CNRS, à l’INRA, à l’INRIA ou à l’INSERM, l’Université de Lorraine affirme sa double vocation scientifique et technologique, ce dont témoignent ses formations à fort caractère professionnalisant et ses contrats de recherche avec l’industrie.

Durée des stages en entreprises
ENSGSI : 30 semaines
INSA Lyon : 28 semaines
INSA Rennes : 28 semaines
Arts et Métiers Paris Tech : 28 semaines
A l’ENSGSI, les périodes en entreprises sont séquencées :
–        pendant le cycle préparatoire intégré : un stage ouvrier
–        En 1ère année ingénieur : Projet industriel, ½ journée par semaine d’octobre à juin
–        En 2ème année ingénieur : Projet industriel, 1 journée par semaine d’octobre à juin
–        En dernière année: Mission de fin d’étude, 6 mois à partir de janvier/février

Pourcentage de diplômés créateurs d’entreprise
ENSGSI : 0%
Arts et Métiers : 0,9%
Mines Nantes : 0%
Grenoble INP – Génie Industriel : 0%
Ecole des Ponts ParisTech : 1,3%
Polytechnique : 2%
L’ENSGSI permet aux étudiants qui le souhaitent de bénéficier du soutien et de l’expertise des enseignants et d’utiliser l’infrastructure de l’école pour développer leur projet de création d’entreprise. Le plus souvent, l’étudiant effectue une césure, entre la 2ème et la 3ème année ingénieur, ou transforme sa mission de fin de cursus de 6 mois pour mener à bien son projet de création.
Les étudiants peuvent également se faire accompagner par le Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (PeeL)
On remarque que les ingénieurs ENSGSI se lancent plus aisément dans la création d’entreprise quelques années après avoir obtenu leur diplômes.

Pourcentage d’étudiants étrangers
ENSGSI : 14,1%
Grenoble INP – Génie Industriel : 9,8%
ESTIA : 7,5%
Une école multi-culturelle : l’ENSGSI favorise largement la diversité culturelle des promotions avec l’intégration de nombreux étudiants étrangers.

Elève par accord de double diplôme international
ENSGSI : 3
Ecole Polytechnique : 8,1
Centrale Paris : 3,7
Centrale Nantes : 5,1
INSA Lyon : 5,8
Grenoble INP – Génie Industriel : 3,5
UTC : 5,9
ESTIA : 40,4

Pourcentage de double-diplômés internationaux
ENSGSI : 7%
Grenoble INP – Génie Industriel : 6,1%
Mines ParisTech : 5%

L’ENSGSI a un nombre moyen d’étudiants en double-diplôme similaire et même parfois supérieur à ces écoles. Avec, entre autres, 5 double-diplômes bi-nationaux, l’ENSGSI vous ouvre de larges possibilités pour enrichir votre parcours.

Niveau d’anglais exigé
785 points au TOEIC pour l’ENSGSI tout comme pour de nombreuses écoles telles que Ponts ParisTech ou encore l’INSA Lyon.
A noter : l’ENSGSI propose une pédagogie originale avec l’auto-apprentissage tutoré des langues.
Objectif ? Le développement des compétences en anglais et dans une autre langue étrangère au choix mais aussi et surtout le développement de la compétence à gérer son propre apprentissage, savoir analyser et adapter sa pratique d’apprenant…

Réputation internationale
L’ENSGSI n’apparaît pas dans les classements internationaux. Cependant, sa formation d’ingénieurs est :
– accréditée en Management de la Technologie par l’Association MOTAB
– répertoriée en Ingénierie Système par L’International Council on Systems Engineering

Salaires à la sortie Les diplômés de l’ENSGSI touchent des salaires qui se situent dans la moyenne des autres écoles d’ingénieur françaises, à savoir entre 31000 et 34500€.
Il est évident qu’un ingénieur qui se lancera dans une Start-Up touchera au départ un salaire moins important qu’un ingénieur ayant un double-diplôme franco-allemand par exemple. Découvrez l’enquête d’insertion annuelle pour en savoir plus.

Frais de scolarité
L’ENSGSI est une école de l’Université de Lorraine et les frais sont ceux de l’inscription annuelle de 615€.
A titre de comparaison :
Ponts ParisTech : 2665€
Centrale Paris : 1672€
ESTIA : 6200€
Mines ParisTech : 2590€
ESTP : 7500€

Boursiers nationaux
ENSGSI : 32%
Ponts ParisTech : 26,1%
Centrale Paris : 28%
Mines Paritech : 21%
UTC : 30%
INSA Lyon : 30%
UTC : 30%
Grenoble INP – Génie Industriel : 32%

Part d’étudiantes
ENSGSI : 36,8%
Mines Paritech : 24,4%
Centrale Nantes : 22%
INSA Lyon : 32,6%
Grenoble INP – Génie industriel : 29,2%
UTC : 36,7%
ESTIA : 12,4%
L’ENSGSI se différencie par son taux de boursier relativement élevé ainsi que par une part importante de population féminine, preuve que le métier d’ingénieur n’est pas réservé aux hommes !

Taille des promotions en cycle ingénieur
ENSGSI : 71
Centrale Paris : 507
Centrale Nantes : 519
INSA Lyon : 1120
Grenoble INP – Génie Industriel : 156
ESTIA : 218
UTC : 879
Mines ParisTech : 172
ESTP : 778
La taille des promotions est volontairement limitée pour rester à taille humaine dans le cadre de la pédagogie par projet de l’accompagnement personnalisé de chaque étudiant dans son développement personnel et professionnel.

Ce qu’il faut retenir : le choix d’une école d’ingénieurs doit avant tout se baser sur sa reconnaissance par des institutions telles que la CTI, sur l’insertion professionnelle des diplômés, mais aussi et surtout sur la concordance entre vos attentes, votre personnalité, votre projet professionnel et la formation proposée… et pourquoi pas, sur un coup de cœur !

Des hésitations, des questions ?
Appelez notre service Communication / Concours et Admissions au 03 72 74 35 11 !